J’ai surtout peur que mes enfants aient beaucoup d’acné et le vivent comme un handicap, comme j’ai pu le vivre à l’adolescence.